Construit au début du IIe siècle pour alimenter les thermes et les fontaines de Divodurum (Metz), l’aqueduc de Jouy aux Arches permettait de transporter sur plus de 22 km les eaux captées à la “Source des bouillons de Gorze”, jusqu’à l’actuelle Metz.

Pour traverser la vallée de la Moselle, l’aqueduc souterrain devient aérien sur 1,125 km grâce à un pont aqueduc. Il existe encore 7 arches du côté de Ars sur Moselle et 16 du côté de Jouy aux Arches.

Le parcours des arches présente cet ouvrage unique dans le monde romain, et sans doute le pont-aqueduc parmi les plus grands à traverser un cours d'eau en Gaule romaine.

 

7 stations le long du pont aqueduc

Répartis en 7 stations le long du pont aqueduc de Jouy aux Arches,
11 panneaux vous révèlent toute l’originalité et l’histoire
de l’aqueduc antique.

    1. Quand l’aqueduc traversait la Moselle
    2. Les aqueducs du monde romain
      L’aqueduc antique de Metz
      Le pont-aqueduc
    3. Les maisons sous les arches
    4. Anecdotes autour de l’aqueduc
    5. L’aqueduc au fil du temps, les restaurations
    6. L’aqueduc comme source d’inspiration
    7. Le bassin aval du pont-aqueduc
      La double canalisation
      L’aqueduc et la ville

 

 

                    

Télécharger la plaquette                                                                       Cliquez pour agrandir la carte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris